LE CONTEXTE NATIONAL

En juillet 2016, un décret portant sur les fonctions d’appui à la coordination des parcours de santé complexes est paru au journal officiel.
Cette mesure, issue de l’article 74 de la loi de modernisation de notre système de santé, doit permettre d’apporter un soutien aux professionnels dans la prise en charge de situations complexes, sans distinction d’âge ni de pathologieDécret n°2016-919 du 4 juillet 2016.

Ce dispositif s’inscrit dans une démarche plus large d’évolution de notre système de santé, destinée à promouvoir une organisation territoriale de santé, centrée sur la notion de parcours. La loi de santé s’attache à mettre en avant ce décloisonnement entre sanitaire, médico-social et social, au bénéfice de l’usager et de son parcours

Appui Santé en Cornouaille s’inscrit dans ce dispositif et est financé par l’ARS Bretagne.

POUR QUI ?

Ce service s’adresse :

  • Aux médecins traitants et aux autres professionnels de santé libéraux,
  • Aux professionnels des structures sanitaires médico-sociales et sociales

LES MISSIONS

  • Mission 1 : Informer, orienter les professionnels vers les ressources sanitaires, sociales et médico-sociales du territoire
  • Mission 2 : Venir en appui en organisant le suivi des parcours complexes pour une durée définie en fonction des besoins des patients, sans se substituer aux professionnels,
  • Mission 3 : Soutenir les pratiques et les initiatives professionnelles en matière d’organisation et de sécurité des parcours, d’accès aux soins et de coordination, en apportant un appui opérationnel et logistique aux projets des professionnels

Bénéfices aux usagers :

Appui Santé en Cornouaille a l’ambition d’améliorer la qualité et l’efficience des parcours des usagers. Elle intervient dans les situations complexes afin de concevoir en relation avec l’usager un parcours adapté à ses besoins, et permettant une meilleure coordination entre les acteurs sanitaires, médico-sociaux et sociaux.

Bénéfices aux professionnels :

Appui Santé en Cornouaille intervient à la demande d’un professionnel, lorsqu’il se retrouve en difficulté face à une situation complexe, qui dépasse son champ d’intervention ou de compétences. L’équipe pluridisciplinaire vient en appui pour proposer à l’usager et aux professionnels qui l’entourent, un parcours de prise en charge coordonné, qui repose sur les acteurs et les dispositifs du territoire.

L’EQUIPE

– Marlène NICOLAS, directrice
– Glady LE BOT, responsable d’équipe
– aUDE aubry, cheffe de projets
– Valérie RICARD, assistante administrative

Coordinateurices d’appui :

– Audrey BAUDRY
– Carole BOURHIS
– Nadine CAJEAN
– Gaëlle LE BERRE
– Priscilla SIMON
– Valérie TANNEAU

Psychologue

– Marie Aude LE BIHAN

Assistante de coordination :      

– Sandrine ROUAULT

Médecin :

– Jacky THOMAS

Gestionnaires de cas :

– Emma DUPOUE
– Manon DROUGLAZET
– Amalia JARRY (remplacée par Marina GUEGUEN)
– Françoise LE GOFF
– Caroline MOURGES (remplacée par Claudie ABRALL)

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION

Collèges des professionnels libéraux

Josiane AUTRET, infirmière
Hedwige BRAULT, pharmacien
Thomas COUTURIER, médecin
Jérôme FONSECA, médecin
Luc MOUGIN, pharmacien
Adeline KERVAREC, kinésithérapeute
Alain KERVARREC, orthophoniste
Aurélie LE CLECH, infirmière
Luc MIOSSEC, infirmier

Collèges des structures

Maryvonne BLOCH, cadre infirmier EHPAD Cléden Cap Sizun
Yann DUBOIS, directeur EPSM
Gwenaëlle GUILLOU, directrice Foyer de vie Les Haliades – Kan Ar Mor
Laurent LECLERE, directeur CSSR Jean Tanguy – Saint Yvi
Françoise LE COQ, directrice Centre de Soins Infirmiers Santé Bigoudenne
Mathias MAURICE, directeur Hôtel Dieu à Pont L’Abbé
Sandra MILLIN, secrétaire générale du CHIC
Arnaud RANNOU, directeur adjoint Fondation Massé Trévidy

Collèges des associations d’usagers

Daniel PYATZOOK, France Alzheimer
Jean François MARANDOLA, ADAPEI